Fiches repères
The Issue

We are an environmental organization that empowers communities, particularly women, to conserve the environment and improve livelihoods.

DES FICHES PRATIQUES POUR PRÉSERVER LE MIEUX-ETRE DES ETUDIANTS

La période anxiogène liée à la gestion de l'épidémie de Covid-19 expose à un risque accru d’épuisement professionnel (ou burn-out), d’insomnie, de conduites addictives ou encore de troubles du comportement (alimentation, repli sur soi, agressivité) … Autant de situations qui nuisent à soi-même et à sa santé.

Quels sont les facteurs de risque ? Quels signes peuvent alerter ? Comment anticiper et prévenir ? Qui solliciter pour trouver aide et soutien ?
Des fiches repères d’accompagnement psychologique apportent informations pratiques et recommandations. L’objectif : les soutenir dans cette période difficile, préserver leur bien-être, les encourager à s’occuper d’eux.

Etudiants - affronter la réalité du terrain

Pour les étudiants en médecine ou en école de soins infirmiers venus prêter main forte aux équipes soignantes, l’épidémie de COVID-19 constitue une expérience professionnelle particulièrement difficile/un véritable baptême du feu. Rien ne les avait préparés à ce qu’ils vivent depuis plusieurs semaines : jusque-là très assistés dans leurs études, ils sont habitués à s’entraîner virtuellement, à suivre des protocoles… Aujourd’hui, ils ont perdu le contrôle face à cette situation inédite, ils se retrouvent exposés au stress, à l’anxiété, à la fatigue, à la peur.
Télécharger

Insomnie

La période anxiogène vécue actuellement peut nuire à la qualité du sommeil. Chez les soignants, confrontés au stress extrême et à la flambée de demandes de soins, elle peut générer des troubles du sommeil notables et durables. Or l’insomnie fragilise la résistance vis-à-vis du stress, diminue les performances et l’efficacité au cours de la journée ; elle met soi-même en danger et peut également compromettre sa capacité à soigner les patients.
Télécharger

stress et burn-out

Conditions d’exercice difficiles, confrontation à l’afflux de patients, sidération face à la brutalité de la maladie, craintes des pénuries et des contaminations, incertitude quant à la durée de la crise : autant de facteurs susceptibles de déclencher stress et épuisement physique et psychologique. Dans cette situation bien particulière, toute la communauté soignante, engagée dans la lutte contre le COVID-19, est exposée au risque d’épuisement professionnel (ou burn-out).
Télécharger

Troubles du comportement (alimentation, repli sur soi, agressivité)

Le risque de troubles du comportement se trouve accru par la crise sanitaire actuelle qui modifie le quotidien de chacun et majore le stress et l’anxiété.
Télécharger

Conduites addictives (alcool, drogue, tabac)

Décompresser et se détendre, calmer son stress, oublier les moments difficiles vécus dans la journée… Face à l’épisode épidémique d’ampleur du Covid-19, le risque d’augmenter sa consommation de tabac, alcool ou autre substance psychoactive et de développer une addiction augmente.
Télécharger

Face au au deuil

En première ligne face à la pandémie de coronavirus, les soignants sont durement éprouvés tant physiquement que mentalement. Ainsi, l’exposition à un événement traumatisant hors du cadre des expériences habituelles, comme la confrontation brutale à la mort de ses pairs, peut avoir des conséquences psychologiques immédiates, mais aussi à plus long terme.
Télécharger

Risque suicidaire

La communauté de soignants vit et affronte de plein fouet la situation exceptionnelle engendrée par l’épidémie de COVID-19. Cette période anxiogène expose certains au risque de dépressions sévères et de pensées ou crises suicidaires.
Télécharger