A propos de Soins aux Etudiants

64% des jeunes entre 18 et 25 ans ressentent le besoin de se confier à quelqu’un, d’être écouté (source).

Une initiative de sps

En 2015, un constat similaire avait été fait pour les soignants et c’est dans ce cadre qu’est née l’association nationale SPS (Soins aux Professionnels de la Santé), avec la création d’un dispositif d’accompagnement psychologique complet (ligne d’écoute 24h/24-7j/7 composée de psychologues, et une réorientation auprès de son réseau national du Risque Psychosocial).
En élargissant à plus de 3 millions de professionnels de la santé, le N° vert SPS a reçu en 2020 plus de 6000 appels (environ 20 appels / jour) et près de 300 appels d’étudiants en santé.

Parce que le dispositif d’accompagnement psychologique de SPS est le seul dispositif actuellement qui répond à tous les besoins essentiels d’une personne en souffrance qui a envie d’appeler une ligne d’écoute (100% de décrochés par un psychologue, 24h/24-7j/7, anonyme et confidentiel, gratuit) SPS a été sollicitée par des institutionnels, association d’étudiants et étudiants directement pour répondre à l’urgence de détresse actuelle de cette population.
Ainsi l’association SPS a décidé d’élargir son dispositif d’accompagnement psychologique à l’ensemble des étudiants.

L’association SPS a été reconnue d’intérêt général en 2019, référencée par la Haute Autorité de Santé et le Ministère de la Santé.

Pour découvrir le site de l'association SPS, cliquez ici.
Pour connaître la composition de son bureau et de son administration, cliquez ici.
Contactez SPS : contact@asso-sps.fr

POURQUOI SPS S’ENGAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS

Marianne Faddoul,
déléguée SPS auprès des étudiants
« #Soins aux Etudiants, une initiative de SPS propose des solutions concrètes, adaptées aux besoins et aux attentes mises en évidence lors d’enquêtes auprès des professionnels de la santé et des populations étudiantes. C’est une approche globale, avec des solutions englobant à la fois l’accompagnement psychologique, pour soulager la souffrance, mais aussi des actions de prévention ».

Florence Robin,
psychiatre et vice-présidente de SPS
« Les étudiants sont notre avenir et nous avons un devoir éthique de soutenir ces jeunes, d’en prendre soin. Ce soutien est d’autant plus nécessaire qu’ils présentent une vulnérabilité spécifique, ils sont plus vulnérables que leurs aînés. Ils sont, en outre aujourd’hui, particulièrement exposés du fait de la crise sanitaire et économique, qui les impacte tout particulièrement : en première ligne, confrontés à un contexte chaotique, ils souffrent. Plus que jamais, ils ont besoin que l’on prenne soin d’eux  ».

Eric Henry,
médecin généraliste et président de SPS
« Il est important d’externaliser la douleur à laquelle peuvent être confrontés les étudiants, de déléguer les problèmes psychiques à une dispositif psychologiue expert qui a déjà fait ses preuves auprès des professionnels de la santé. Les acteurs du monde universitaire - associations, corporations étudiantes… - ont un rôle social d’accompagnement auprès des étudiants. Ils n’ont pas vocation à prendre en charge cette souffrance. Avec son expertise, ses professionnels, ses acteurs de terrain, l’initiative de SPS sur #Soins aux Etudiants fait le lien, se positionne en complémentarité : en proposant aux étudiants des solutions concrètes pour les soutenir, les accompagner, préserver leur santé, en leur offrant la possibilité d’un vrai parcours de soins ».

NOTRE IMPACT
L'association de référence de tous les étudiants et professionnels de santé en souffrance
6

colloques nationaux
organisés

40

webinaires eJADES
organisés en 4 mois

10000

appels
téléphoniques

1000

psychologues experts référencés

partenaires